Balades Romantiques
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-32%
Le deal à ne pas rater :
-32% Gigabyte G5 MF – PC portable 15,6″ – GeForce RTX™ 4050
749.99 € 1099.99 €
Voir le deal

 

 Une nuit inoubliable (NC17)

Aller en bas 
AuteurMessage
Adam Park
Coeur tendre
Coeur tendre
Adam Park


Nombre de messages : 45
Age : 46
Localisation : LYON
Date d'inscription : 11/02/2006

Une nuit inoubliable (NC17) Empty
MessageSujet: Une nuit inoubliable (NC17)   Une nuit inoubliable (NC17) EmptyDim 19 Aoû - 2:09

Résumé : Défi de Kimt : Et si Eliza n’était jamais apparue le soir d’orage en Ecosse ?


Salut à tous ! C’est ma septième fic sur « Candy Candy » qui est une réponse du défi « Et si ». J’espère qu’elle vous plaira comme les six premières. Ce défi a déjà été relevé par Leia avec la fic « Confessions intimes » mais je me suis dis pourquoi pas le faire moi aussi à ma façon ? Ce sera sans doute un petit one shot Enfin bref bonne lecture.


Alors qu’il pleuvait à torrent en ce soir-là en pleine milieu de l’été, Terry et Candy étaient coincés dans la résidence des Granchester. Ils restaient pour se réchauffer près de la cheminée. Tous deux parlaient de tout et de rien mais en même temps il y avait une certaine gêne. Candy ne savait plus à quoi s’en tenir avec Terry qui changeait du jour au lendemain de personnalité mais elle savait qu’elle l’aimait de tout son cœur. Et puis Candy savait que Terry l’aimait puisque ce dernier lui avait déjà déclaré sa flamme même si elle ne l’avait pas pris au sérieux. Elle savait au fond d’elle que Terry ne mentait pas ce jour-là.

Alors qu’il était minuit passé, Candy appréhenda l’ultime point de non-retour. Elle ne savait pas qu’elle se sentait prête car elle était toujours vierge. Terry, lui, avait de plus en plus du mal à retenir son désir car il avait envie de passer à l’acte sexuel. Il avait envie de la dépuceler, de lui faire l’amour… Il avait envie d’elle.

Terry commençait à se lasser d’attendre que Candy accepte de se donner à lui. Il avait atteint les limites du supportable. Il l’aimait toujours, mais son corps ne pouvait plus supporter d’être retenu. Candy remarqua que quelque chose n’allait pas chez son ami qu’elle pouvait maintenant considérer comme son petit ami. Elle constata qu’il ne cessait de la fixer et surtout elle lisait un désir si puissant dans ses yeux.
Sakura : *Oh mon dieu… Il ne peut plus attendre… Il a atteint les limites… Suis-je prête ? Il faut que je me calme ! De quoi ai-je peur ? Je dois lui faire confiance ! Il ne faut pas que j’abandonne maintenant ! Après tout je l’aime toujours autant… Pourtant… Mon corps a envie de lui…*
Terry : *Candy… Je n’en peux plus… Je ne peux plus attendre ! Mon corps te réclame ! J’ai tellement envie de toi…*

Candy était un peu nerveuse, mais sa décision était prise. Elle ne fuirait pas car elle l’aimait plus que tout. Elle ne voulait surtout pas le perdre à cause de son refus. Terry se détourna afin de se retenir de la prendre dans ses bras par la force. Il tournait le dos à la jeune fille. Bien résolue à se donner à lui, Candy s’approcha du jeune homme et lui tapota l’épaule.
Candy : Terry ?
Terry : Hum ?
Candy : Qu’est-ce que tu as ? Tu me fuis ?
Terry surpris : Mais qu’est ce que tu racontes ?!
Candy soupira : Tu mens mal Terry ! On dirait que c’est toi qui as peur maintenant…
Terry : Mais non…
Candy irritée : Arrête de mentir, Terry ! Ça ne te va pas du tout ! D’habitude c’est moi qui ai peur de tout. Je lutte pour toi parce que je t’aime plus que tout ! Il est vrai que ça me demande du temps, mais… Je n’en peux plus, Terry ! J’ai beau me raisonner, mon corps te réclame tout seul ! Je… (Elle se mit à rougir furieusement) Je te veux… J’ai… J’ai envie de toi !

Terry était sidéré ! Il n’en croyait pas ses oreilles ! Rêvait-il ou Candy lui avait bien dit qu’elle avait envie de lui ?! Il la regarda et vit qu’elle avait les joues en feu. Elle était si gênée d’avoir avoué ce qu’elle voulait vraiment. Terry se retrouva en face de sa tache de son. Cette dernière avait envie de fuir, mais elle s’obligea à rester sur place. Elle avait pris cette décision au cours des discussions qui menaient nulle part donc il n’était plus question de reculer. Cela blesserait l’amour propre de Terry.

Le jeune homme voyait que Candy était très nerveuse et il trouvait ça tout à fait normal. Doucement il posa ses mains sur ses épaules…
Terry : Es-tu sûre de ce que tu viens de dire ?
Candy hésita : Je… Heu… Je suis certaine…
Terry : *Tu as peur…* Candy… Tu es vraiment sûre que tu veux vraiment le faire ? Après il sera trop tard car je ne pourrai pas m’arrêter… J’ai tellement envie de toi que je ne pourrai plus retenir mes pulsions. J’ai trop attendu… Je ne peux plus contrôler mon corps…
Candy soupira : Terry, je t’en prie… Je manque de confiance en toi pour ça, mais si j’attends trop… On n’arrivera jamais… Mon corps te veut alors pourquoi écouter ma raison ? Je t’aime Terry et je veux que tu sois mon premier…
Terry : Mais je ne veux pas t’effrayer…
Candy sourit : Tu es ridicule, Terry ! Pourquoi m’effrayerais-tu ? Et à ton avis, pourquoi je suis ici et pas dans la chambre que tu m’as laissée pour la nuit ?
Terry : Tu l’auras voulu…

Terry l’attira brutalement contre lui et l’embrassa passionnément. Candy eut un sursaut de surprise, mais elle lui rendit amoureusement son baiser. Terry se mit à gémir de plaisir lorsqu’il sentit les mains de sa petite amie caresser le long de son dos. A bout de souffle, le jeune homme se défit de son étreinte puis il s’empressa de lui ôter son peignoir. Il l’allongea alors sur le sol. Candy se retrouva toute nue, le souffle court. Candy se retrouva dans une situation très gênante, mais elle ne bougea pas. Elle ne se couvrit pas non plus lui offrant une vue à couper le souffle. Terry resta debout devant le lit sans savoir quoi faire car Candy était si belle en tenue d’Eve.
Candy murmura : Terry…

Le jeune homme n’eut pas besoin de mots car il comprit son message. Il enleva donc à son tour ses vêtements tout en restant en slip.
Terry : Candy… Dès que je suis sur le même sol que toi, il sera trop tard pour reculer… Qu’est-ce que tu décides ? Je peux me montrer parfois brutal… Après tout je ne suis qu’un homme !
Cany : *Prends ton courage, Candy ! Tu l’aimes !*

La tache de son était résolue à se donner à Terry pour de bon alors elle tendit la main vers lui pour lui prendre la sienne. Elle le tira ce qui déséquilibra le jeune homme. Terry se retrouva alors allongé sur le corps de sa petite amie et il comprit le message. Il lui prit sa bouche avec gourmandise puis il se glissa le long de son corps. Terry titilla les pointes des seins de Candy, arrachant des petits cris de plaisir à la jeune fille.

Il descendit plus bas, arriva vers le mont de vénus de la jeune fille, se redressa et la regarda dans les yeux. Candy ne quitta pas son regard et attendait la suite de ses gestes. Terry se redressa et s’allongea aux côtés de sa belle.

Candy se redressa sur le plancher et ne le quitta pas des yeux. Elle tendit ses mains vers son torse et se mit à le caresser lentement. Terry gémit de plaisir rejetant légèrement la tête en arrière. La jeune fille posa alors ses mains sur les hanches de son petit ami et lui ôta le slip avant qu’elle perde son courage. Terry se retrouva à son tour en tenue d’Adam. Malgré cela, Candy n’arriva pas à le regarder de toute sa virilité car elle rougissait et se sentait si gênée. Son petit ami passa une main sous son menton et l’obligea à relever la tête. Il se pencha vers elle et déposa un long baiser sur ses lèvres. Grisée, Candy finit par poser ses mains sur le torse de Terry pour le caresser. Le jeune homme se redressa et laissa son amante d’exploiter son corps musclé toutefois Sakura évitait sa partie basse. Elle s’arrêta, n’étant pas rassurée du tout.

Peu après, Terry se pencha vers Candy et l’embrassa pour la rassurer puis il descendit sa bouche tout le long du corps de la jeune fille, qui était allongée, jusqu’aux cuisses qu’il écarta lentement. Maintenant les jambes, de celle qui lui faisait battre son cœur, écartées, il pencha sa tête vers le secret de sa féminité. Candy avait peur même quand elle sentit le souffle chaud de Terry sur sa féminité. Le jeune homme passa la langue dans le mont de vénus de la fleur de cerisier et lui fit l’amour tandis que Candy gémissait et criait son plaisir.

Terry cessa et se tint à genoux devant la jeune fille. Candy se redressa et ne comprit pas sa réaction. Elle hésita tandis que Terry prit la main de la jeune fille pour la poser sur son ventre et lâcha sa main…
Terry murmura : N’aie pas peur… Vas-y !

Candy obéit car elle glissa sa main vers l’entrejambe de son petit ami qui poussa un gémissement. Grisée par un sentiment de puissance, la jeune fille referma les doigts autour de son membre, émerveillée de le découvrir dur et velouté. Elle était émerveillée de découvrir la force du membre de Terry. Elle se mit alors à le caresser avec hésitation puis, sentant que son amant n’était pas insensible à son toucher, avec plus d’assurance. La virilité de son amant palpitait sous sa main. Candy glissa ses doigts le long de sa hampe jusqu’au gland qu’elle ne put s’empêcher de titiller ce qui arracha un gémissement à son amour. Ce dernier repoussa la main de sa petite amie de son sexe puis il se rapprocha pour s’asseoir à califourchon au-dessus d’elle qui se retrouva coincée entre ses cuisses. Terry reprit la main de Candy et la reposa sur son sexe. La tache de son recommença à caresser le membre dressé et se mit de nouveau à titiller le gland tandis que Terry gémit. Comme il se soulevait sur les genoux, elle l’attira vers elle pour le prendre dans sa bouche.
Terry s’écria en cambrant : Candy…

Candy rendit à Terry la même torture qu’elle avait eu. Le jeune homme, qui sentait qu’il allait exploser, arrêta tout de suite la jeune fille qui relâcha le membre de son amour pour reprendre son souffle. Terry allongea la fleur de cerisier sur le plancher pour se reposer un moment car il ne voulait surtout pas aller trop vite avec elle.
Terry : Candy, as-tu confiance en moi ?
Candy : Oui Terry.
Terry : Tu ne dois plus avoir peur pour la suite et fais-moi confiance.
Candy : Oui mon amour
Terry : Mon amour…
Revenir en haut Aller en bas
http://plaisirdecrire.forumpro.fr
Adam Park
Coeur tendre
Coeur tendre
Adam Park


Nombre de messages : 45
Age : 46
Localisation : LYON
Date d'inscription : 11/02/2006

Une nuit inoubliable (NC17) Empty
MessageSujet: Re: Une nuit inoubliable (NC17)   Une nuit inoubliable (NC17) EmptyDim 19 Aoû - 2:09

Un peu plus tard, Terry se remit au dessus de Candy qui caressa de nouveau le membre durci. Terry se mit sur ses genoux et la jeune fille happa le sexe dans sa bouche, arrachant un gémissement à son amant jusqu’au bord de la jouissance. Terry arrêta de nouveau son amante avant la jouissance. Jugeant qu’il avait été suffisamment torturé, Terry s’allongea le long du corps de la jeune fille. Contre son ventre, le sexe érigé du jeune homme se durcit encore et elle crut qu’elle allait s’évanouir, emportée par un tourbillon tumultueux. Terry poussa un grondement de fauve en posant ses mains sur les cuisses de Candy qu’il se mit à les caresser de nouveau. Un peu plus tard, il se redressa pour regarder sa future femme dans ses yeux afin d’être sûr qu’elle lui faisait confiance. Alors il écarta les jambes de Candy et s’y positionna, son membre non protégé frôlait les poils doux protégeant sa féminité. Il commença à la pénétrer avec lenteur, les sensations d’excitation disparurent remplacées par une douleur lancinante pour la jeune fille, jusqu’à qu’il sente l’hymen et il s’immobilisa pour permettre à Candy de s’habituer au début de sa présence en elle. Terry murmura des mots doux et d’amour pour la soulager puis il se retira ce qui fit protester la jeune fille.
Candy gémit : Terry ! Je te veux maintenant !
Terry sourit : Doucement ! Tu es vierge !

Il descendit sa bouche vers sa féminité et lui fit l’amour. Candy poussa des gémissements de plaisir et supplia son petit ami de la prendre avec son sexe. Cédant à sa requête, Terry changea de nouveau de position, présentant de nouveau son membre à l’entrée de son fourreau. D’une main fébrile, Candy s’emparait de son membre pour l’enfoncer en elle. Le jeune homme sentit de nouveau la résistance alors il se retira encore une fois…
Candy protesta : Mon amour, je te veux en moi…
Terry sourit : Ecarte encore un peu plus tes jambes…

Candy obéit puis son amant la pénétra d’un profond coup de reins. La tache de son poussa un cri aigu, tandis que le plaisir s’évanouissait d’un coup pour céder la place à une douleur lancinante. Le sexe de Terry était gros, bien membré et surtout long. Frénétiquement, elle tenta de se dégager mais Terry pesait de tout son poids. Candy pleurait tandis que son amour resta en elle sans bouger, l’embrassant et murmurant des mots doux. Candy finit par se calmer tandis que Terry se retira complètement. La jeune fille se mit alors à caresser le torse puis le dos de son amour. Terry gémit et la pénétra d’un violent coup de reins, profondément, puissamment. Une douleur fugace fit tressaillir la jeune fille tandis que le jeune homme s’immobilisa en elle. Il était entouré de feu liquide. Doucement, il lui releva les jambes autour de ses hanches afin de mieux se mouvoir en elle. Il entama alors un lent va et vient voluptueux qu’il fit monter son plaisir. Bientôt elle se mit à gémir sans retenue. Prenant appui sur ses mains pour s’enfoncer plus loin en elle, il imprima un rythme frénétique à ses coups de reins. Au moment où il allait exploser son plaisir, Terry se retira de nouveau ce qui fit protester la jeune fille.
Candy supplia : Terry ! T’es pas possible !
Terry rit : Tu n’as plus peur ?
Candy gémit : Oh arrête ! Repends-moi, idiot que j’aime !

Terry la pénétra d’une violente poussée et exhala une plainte rauque quand elle se referma autour de lui comme une seconde peau. Il plongeait et replongeait en elle avec tout l’ardeur d’un désir trop longtemps retenu. Juste comme la jouissance la submergeait, il sentit exploser son propre plaisir en gémissant. Il était trop tard pour se retirer, sa semence jaillissait déjà. Candy criait son nom. Terry s’effondra sur la jeune fille avec un grognement satisfait. Incapable de mettre un terme à la béatitude qu’il venait de connaître, il resta en elle.

Depuis qu’il l’avait embrasée la première fois même s’il avait reçu une gifle de sa part et qu’il lui avait rendu la pareille, Terry rêvait de faire l’amour à Candy. Il voulait pénétrer son corps, mais surtout son âme, fusionner leur corps comme leur cœur. Ne faire plus qu’un alors qu’il ne sortait pas avec elle officiellement. Son rêve venait de se réaliser ce soir-là.

Terry roula sur le côté puis il prit la jeune fille dans ses bras. Candy se blottit contre lui satisfaite. Ils étaient tous les deux heureux et ne regrettaient rien. Ils s’endormirent. Quelques heures plus tard, Terry se réveilla et se souvint soudainement qu’il avait oublié de mettre un préservatif quand il lui avait fait l’amour pour la première fois. Il regarda sa petite amie qui ne dormait plus non plus.
Terry hésita : Saki… Je… J’ai oublié quelque chose…
Candy soupira un peu triste : Je sais… Le préservatif… (Elle s’éloigna un peu de Terry) Tu regrettes ?

Le jeune homme se redressa brutalement, ne croyant pas ses oreilles. Il la fixa de ses yeux arrondis de surprise.
Terry dit d’une voix mal assurée : Re… Regretter ?! Tu plaisantes, j’espère ?!
Candy : …

Le jeune homme cloua soudainement son amante au sol et se mit sur elle, l’écrasant de tout son poids. Candy écarta instinctivement ses jambes tandis que Terry la pénétra puissamment et profondément. Il exhala une plainte rauque quand elle se referma autour de lui comme une seconde peau. Terry entama un va et vient lent puis de plus en plus fort. Gémissante de plaisir non retenue, Candy sentit soudain un liquide chaud se répandre en elle : Terry venait de jouir. Elle comprit alors que son amant n’avait pas regretté une seule seconde d’avoir fait l’amour sans préservatif.

Des larmes de joie coulaient le long des joues de Candy ce qui alerta Terry. Il crut un instant qu’il venait de lui faire mal, mais il se sentit rassuré quand il remarqua un sourire se dessiner sur les lèvres de son amante.
Terry sourit et la rassura : Jamais je ne regretterai, Candy ! Je t’aime tant ! Ça fait longtemps que j’attendais ça…
Candy surprise : Depuis quand ?
Terry sourit : Depuis qu’on s’est rencontré la première fois cette nuit sur le bateau, j’ai su que j’étais tombé follement amoureux de toi pour le restant de ma vie…

La surprise était si grande que Candy ne sut plus quoi dire. Elle n’arrivait pas à croire que Terry avait attendu tout ce temps pour en arriver là ! Elle ne s’en était pas aperçue !
Candy bégaya : Par… Pardon… Terry… J’ai… J’ai été égoïste…
Terry la rassura : Candy, tu n’étais pas prête. Et tu sais que tu as mis du temps pour se rendre compte que tu m’aimais… Il faut que tu saches que je ne ferais rien contre ton gré. Je t’aime et je te respecte suffisamment pour ne pas céder à mes pulsions si rapidement. Je t’ai attendue, mais c’était à toi de me dire que tu étais prête ou non.
Candy le serra contre elle : Merci… Je t’aime Terry.

Les deux amoureux se rendormirent dans les bras l’un de l’autre après s’être longuement embrassé. Ils étaient heureux… Vraiment heureux d’avoir pu cédé à leurs pulsions. Leur relation platonique s’était transformée définitivement en quelque chose de plus charnel.
Revenir en haut Aller en bas
http://plaisirdecrire.forumpro.fr
 
Une nuit inoubliable (NC17)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Balades Romantiques :: Candy :: Fanfics-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser